Articles

Le dépassement de terme - Être mère #68

Image
Le dépassement de terme c'est cette période où on t'a dit depuis 6 à 8 mois que tu devrais tenir ton bébé dans les bras et où, en fait, non, tu ne l'as pas dans les bras mais encore bien au chaud dans ton ventre. Le dépassement de terme c'est ce truc où tu te prends pour une extra-terrestre parce-que ton bébé à toi joue les prolongations alors que d'habitude, les femmes accouchent au pire le jour J. Parce-qu'en fait, personne n'en parle.
Le dépassement de terme, les langues commencent tout juste à timidement se délier.
Pourquoi je te parle de ça aujourd'hui ? Parce-que je me considère comme une spécialiste de la chose (rien de moins, oui) et cela fait désormais plus de 8 ans que je connais. Je te parle de ça aujourd'hui parce-qu'il y a 5 ans j'attaquais allègrement, bon pied, bon œil et ventre énorme mon deuxième dépassement de terme.

Et que je vais revivre ces 5 jours hors du temps. Car oui, aujourd'hui, avec du recul, je considère ces…

Comment j'essaie de manger mieux

Image
- Il y en a marre de tous ces c***rds qui nous empoisonnent ! En plus, on les paye deux fois : par les subventions et en achetant leur merde !!! - Tu ne veux plus qu'ils t'empoisonnent ? Tu changes ton alimentation et tes habitudes. Tu arrêtes d'acheter du conventionnel et tu passes au bio, dans la mesure du possible. Et tu verras, petit à petit, ils passeront au bio et arrêteront de nous empoisonner ... - Oui, tu as raison mais, toi, tu peux te le permettre d'acheter bio : tu as les moyens. Mais pense à tous les autres, ceux qui vivent en HLM, etc. Ils ne peuvent pas, eux. Et pendant ce temps-là, ils continuent à acheter ces merdes et les paysans nous empoisonnent !!! - Tu crois vraiment qu'avec mon salaire de fonctionnaire qui n'a pas augmenté depuis 10 ans, voire qui baisse un peu plus chaque année depuis 4 ans, mon crédit, l'essence qui ne cesse d'augmenter, j'ai les moyens ? Il y a des choix à faire, je ne change de portable (6 ans 1/2 l'actue…

Sardaigne : le goût du bonheur

Image
Je garde de ces quelques jours hors du temps comme un parfum de simplicité et de bonheur. A l'image de ce petit matin au bord du lac de Cuga. Sortis de la tente, les enfants étaient restés dans leurs duvets et jouaient en buvant leur chocolat puis ils s'étaient rappelé qu'on était le jour de la fête des mères et s'étaient précipités pour m'offrir mes cadeaux.
Dans un lever de soleil oranger.


Puis nous sommes partis pour Alghero, essayer d'attraper un bateau pour visiter les grottes de Neptune et tenir une promesse réalisée la veille quand on avait évoqué une visite de grotte ... "Malheureusement", encore une fois, ça ne se passe pas comme prévu : la première navette est trop tardive. Nous décidons donc d'y aller par la terre. Ça ronchonne sévère dans les rangs, surtout du côté d'une jeune fille.

Nous profitons des paysages, descendons et effectuons la visite guidée, en italien et anglais (avec un léger accent sarde). Nous traduisons au fur et…

Crise pas passagère

Image
Je l'ai regardé et je lui ai dit "Allez viens mon Catboy, on n'y va pas demain. Moi, je ne vais pas travailler et toi, tu ne vas pas à l'école. Tu es d'accord ?". Bien évidemment, il a refusé en me disant que je devais aller à l'école et lui travailler pour notamment faire bouillir la marmite. Ou l'inverse, je ne sais plus.
Ou alors, il a sauté sur l'occasion et m'a dit que comme ça, nous irions à la plage le lendemain. Et on a scellé notre accord en se serrant la main.
Mais le lundi, après des mois sans eau et sous le signe de la chaleur, il faisait gris, il bruinait, il faisait frais et la mer était agitée. Alors, la mort dans l'âme, j'ai quitté la maison, avant même qu'il ne soit levé et je suis retournée au bureau. Mais je crois que j'aurais préféré être conduite à l'échafaud.

Je n'avais pas envie. Vraiment pas. Cela fait quelques temps déja que je n'ai plus envie d'y aller. Je gagne ma croute mais pas plus…

Avoir les mêmes droits

Image
Ta vie se joue à un fil, ou plutôt à un chromosome, un malheureux chromosome.


Avortée au bout de quelques mois. Ou tuée à la naissance, non déclarée, abandonnée. Parfois, ta mère sera battue parce que tu es née toi et pas lui. A cause d'un malheureux chromosome.

Déscolarisée pour faire les tâches ménagères ou aller travailler, première victime de la pauvreté de ta famille.

Mutilée, pour te débarrasser d'un organe qui les dérange. Il ne faudrait pas que tu puisses jouir, un jour, dans ta vie.

Mariée de force, parfois avant même la sortie de l'enfance.

Première victime des conflits.

Violée, tu l'auras bien cherché : tu l'as provoqué le pauvre homme, tu devrais savoir qu'un homme ne peut contrôler ses pulsions. Tu n'es qu'une putain.

Et on te niera encore le droit de disposer de ton corps en t'interdisant l'avortement, ou en le restreignant fortement. Un fœtus a plus de droits que toi, sache le.

Et si la loterie de ta naissance te permet d'écha…

Sardaigne : A la recherche des grottes perdues

Image
Je reprends la narration de notre périple Sarde (les premiers épisodes sont ici et ), brutalement interrompue par la trêve estivale.

Le vendredi soir, nous n'avons pas trouvé de coin vraiment sympa pour planter notre tente et nous sommes finalement rabattus sur un camping à Cala Gonone. Passée la "déception" de ne pas faire notre périple intégralement en camping sauvage, nous sommes quand même contents de passer notre nuit là : douche, toilettes et proximité du point de départ pour la promenade nous ont tout fait oublier.

Et d'ailleurs, ce samedi matin, nous sommes les premiers au départ de la promenade : au programme, les "Grotte del Bue Marino", par la terre. En effet, j'ai cru comprendre que c'était possible et ça nous fera du bien de marcher, après deux jours de voiture. Le problème est que nous sommes partis en Sardaigne sans vraiment nous préparer, un peu la tronche de travers. Et entre autres choses, nous n'avons pas de carte ou d'i…

Riintrata scolare

Image
Aujourd'hui, les enfants font leur rentrée, avec un jour de retard par rapport au reste de la France métropolitaine. Ne me demandez pas en quel honneur on décale d'un jour : je ne sais pas.
Cette rentrée se fera en douceur et après une période d'incertitudes qui s'est complètement levée fin juin. Pourquoi de l'incertitude ? Tout simplement parce qu'ils sont dans un groupement scolaire dont la répartition des mômes entre les différents instituteurs est susceptible d'évoluer en fonction des effectifs des classes. Je ne vais pas m'attarder sur le sujet mais, si vous le souhaitez, je vous ferai un cours dans un article à part ... Et, cette année, la répartition a été modifiée par rapport aux 3 années que l'on vient de passer.
Passons aux enfants et leurs rentrées et ce qui les attend pour, j'espère, au moins les deux années à venir.

Batgirl Elle rentre en CE2 cette année et j'ai comme l'impression que les choses sérieuses vont commencer. Der…