Articles

Non, ça ne se fait pas, ce n'est pas bien

Image
J'étais tranquille, j'étais peinarde, je venais de m'éclater bras, fessiers et adducteurs sur mon poney pendant une heure et je remontais chez moi en écoutant ma radio favorite. Celle qui passe une musique correcte et que je capte y compris au fin fond de ma vallée, moyennant un vague changement de fréquence à mi-chemin ...

Bref, j'écoute RTL2. En plus, à cette heure-là, il n'y a plus de pub, c'est chouette. Et ce vendredi soir, ils ont invité Shaka-Ponk, c'est juste du pur bonheur. En plus, aujourd'hui, l'antenne locale ne reprend pas la main pour nous passer cette saleté de foot (beurk ! En plus, ce sont les équipes locales, re-beurk ! et puis, déjà, le foot, j'aime pas mais alors à la radio ... re-re-beurk). Bref, tout va pour le mieux, dans le meilleur des mondes.
Je roule paisiblement pied au plancher. Je suis presque arrivée quand l'animateur annonce la diffusion de la reprise de "Smells Like Teen Spirit". Tu sais la fameuse…

Arrêt sur Image

Image
8 février 1988 J'ai 7 ans et je vis à Nouméa.
Ça fait un an et demi que nous avons quitté les froides Yvelines pour Le Caillou et depuis quelques temps, nous sommes dans une maison où j'ai ma chambre à moi avec un petit cabinet de toilette, c'est chouette ! On a un petit jardin dans lequel je cherche des trésors de pirates avec mes frangins. On a aussi un Zozo (NDLR : zodiac) pour aller se promener sur le lagon et passer nos week-ends sur les ilots autour. C'est rigolo, on chante "Oh mon bateau, ohohohoh, c'est le plus beau des bateaux" et des fois papa plonge pour décoincer l'ancre et il remonte encore plus vite parce-qu'il s'est retrouvé nez à nez avec un requin ...
En ce moment, c'est les grandes vacances, après une année de CP bien chargée. Mais une année où j'ai enfin aimé aller à l'école (je ne pleure plus !), la maitresse était gentille et j'apprenais à lire et à écrire. J'aime tellement lire que pendant les vacances …

Equilibriste

Image
Suite à mon article de l'autre jour, je vais essayer de mettre des mots, les plus posés qu'il soit, sur ce qu'il se passe en ce moment et le pourquoi de ce craquage ... Est-ce réellement grave ? Est-ce que je grossis les choses, j'en rajoute ? Je vais essayer de démêler tout cela.

Il y a 9 ans, j'étais dans les Yvelines, premier poste en sortie d'école, autrement dit, je n'avais rien prémédité. Au mois de mars, une opportunité de choisir et de partir vers des contrées plus accueillantes, même si moins verdoyantes, et un boulot plus intéressant s'est présentée et je l'ai saisie. Je suis donc arrivée sur mon île et mon poste.
Pendant les premières années, tout allait bien, même si parfois cela n'avançait pas aussi vite que je le souhaitais, mais ça allait. Épaulée par un super chef de service, vieux routard de l'administration, j'ai appris la patience et que tout finit par arriver, même si parfois c'est un peu long. Quand je dis &quo…

Un peu de soleil

Image
J'en ai connu des 7 février dans ma vie, 37 au total. Certains m'ont plus marquée que d'autres. Mais, sans conteste, je pense que le 7 février 2018 restera longtemps dans le trio de tête ...
Naufragée du ciel, perdue dans une île, mais pas au milieu de la mer. Tu les connais ces marronniers journalistiques ? Ces reportages, toujours les mêmes, où tu vois les gens coincés dans leur voiture, en galère dans une gare ou en errance dans un aéroport à cause de quatre malheureux flocons ? Ces trucs que tu regardes distraitement, en plaignant vaguement ces pauvres hères mais ça n'arrive toujours qu'aux autres ... 
Jusqu'au jour où tu te retrouves complètement ahurie à témoigner en deux mots au micro de France Inter que ton avion pour Ajaccio est annulé, que tu vas errer jusqu'à demain, dans cet aéroport.
Je pourrais te raconter en détails ce mercredi extra-terrestre de la crainte de me taper Bezons - La Défense à pied, dans la neige tassée et glissante jusqu'au…

Envie de grosse entrecôte bien saignante

Image
Cette semaine, je suis en déplacement sur la capitale impériale, encore une fois en 10 jours, faisant ainsi exploser mon bilan carbone ... Ce matin, comme il y a 10 jours, je me suis levée de bonne heure pour choper mon avion puis je me suis tassée dans les transports en commun parisiens bondés. 
À midi, à la cantine, j'ai pris des pâtes aux champignons. Tellement bonnes que je ne les ai pas finies. Quelques concombres bien pas de saison, un yaourt et un kiwi forcément pas local. Et ce soir, avant de me retasser dans les transports en commun parisiens, je suis allée au Monoprix m'acheter mon repas du soir : un riz aux patates douces (sous vide) et 2 yaourts. 
Aujourd'hui, j'ai explosé mon bilan carbone annuel, j'ai produit du déchet. Aujourd'hui j'ai marché aussi, beaucoup, et d'autant plus marché que je me suis trompée d'hôtel. Mais, aujourd'hui, je n'ai pas mangé de viande. Des produits laitiers, oui, mais pas de viande.
Je l'ai déja …

Le jour où tout aurait pu basculer

Image
C'était il y a 34 ans, à une queue d'hélico près ... On ne m'en voudra pas si je ne connais pas la date exacte, ni même le mois : j'allais sur mes 3 ans ou venais de les avoir. Tout ce que je sais, c'est que cela s'est passé pendant l'hiver 84.
Ce jour-là, lors d'une banale sortie, d'un vol banal d'entrainement tout ce qu'il y a de plus ordinaire nos vies auraient pu basculer. Mon père aurait pu mourir. Il aurait pu rester à vie dans un fauteuil roulant.
Ce jour-là, il y a eu un problème pendant le vol, une fausse manip', je ne sais quoi. L'hélicoptère est tombé et s'est crashé sur la piste de la base militaire. L'autre est sorti en trombe et lui a hurlé de dehors d'en faire autant. Il est resté coincé. Il aurait pu y passer, il aurait pu rester paralyser.
Combien de temps après ma mère a t'elle reçu le coup de fil l'informant que son mari avait eu un accident d'hélicoptère et était à l'hôpital ? Je n'…

Un bien beau week-end

Image
Une bonne raclette composée de délicieux fromages. Un repas entre amis, empli de rires et de délires. L'homme qui sort tous ses digestifs pour faire gouter. Et retrouver une bouteille de Grappa oubliée au fond d'un placard, recouverte d'une bonne couche de poussière ... "Ça lui donne un côté vieilli !" Oh ben, vieille, elle l'est : elle a bien 11 ans, elle me servait pour les Tiramisù !!!
Et le lendemain, profiter d'une quasi-journée de printemps. Le soleil et la douceur au rendez-vous. Peu d'oiseaux sur l'étang. Puis un ULM passe et fait décoller les flamants roses, qui s'étaient bien cachés. Ils nous passent au-dessus de la tête. Le spectacle est magnifique.
Et sur le chemin du retour, remplir la voiture de mimosa. La maison sera parfumée pour la semaine.

Dans la tourmente de la semaine, cela fait du bien de se remémorer ces instants ... 
C'était ma participation aux Instants de douceur de Poussières de fée. Si vous souhaitez y particip…