Articles

Affichage des articles du août, 2011

C'est au tour des militaires ...

Image
C'est une histoire qui se passe dans un fort de l'armée américaine, du temps des
cow boys et des indiens.
Un beau jour, alors qu'ils sont en train d'uriner dans les toilettes du fort, le
capitaine du camp ne peut s'empêcher de voir la BITE MONSTRUEUSE du caporal que
l'on avait l'habitude d'appeler 'ptite bite'.
Le capitaine lui dit:
- Dis-donc ptite bite, qu'est-ce qui s'est passé. On t'a toujours appelé ptite
bite, mais je vois qu'il va falloir te donner un autre surnom.: ta bite fait
bien 30 cm de long, c'est incroyable.
- Je vais vous expliquer pourquoi mon capitaine. Il y a deux jours, je faisais
ma patrouille de surveillance à quelques miles d'ici, au nord. lorsque, alors
que je passais sous un chêne incroyablement haut, je vois un génie posé sur une
des branches de l'arbre.
Alors le génie me dit: 'Je suis un génie. Je peux exaucer un de tes voeux si tu
le désires. Je t'écoute!'. Alors m…

Castor

Image
C'est une journaliste qui va chez un gars connu et elle lui dit:
- Est-ce que je peux voir votre cuisine?
- Oui, c'est ici!
- Vous avez une jolie vaisselle!
- C'est mon ex-femme qui me l'a donnée.
- Est-ce que je peux voir votre salon?
- Avec plaisir! Suivez moi.
- Votre divan est magnifique!
- C'est mon ex-ex-eemme qui me l'a donné.
- Est-ce que je peux voir votre salle de bain?
- Oui, c'est en haut.
- Vos serviettes sont d'une très belle couleur!
- C'est mon ex-ex-ex-femme qui mes a données.
- Est-ce que je peux voir votre chambre?
- Oui, c'est à côté.
- Votre lit est très confortable!
- C'est mon ex-ex-ex-ex-femme qui me l'a donné.
- Maudit Castor!!!!!! Puis la journaliste s'en va. Intrigué, le gars appelle son
copain pour lui demander qu'est-ce que ça veut dire lorsqu'une femme te traite
de castor. L'ignorant, il lui conseille d'aller vérifier dans le dictionnaire.
Il cherche et trouve: Castor:…

Il manque juste une date

Image
Suite à son interview Sarkozy consulte une voyante : La voyante très concentrée ferme les yeux et lui dit : - Je vous vois passer dans une grande avenue, dans une voiture, le toit ouvert, le peuple brandissant. Sarkozy sourit et lui demande : - Alors la foule est heureuse ? - Oui comme jamais. - Et les personnes qui courent après la voiture ? - Oui, autour de la voiture comme des fous. La police a du mal a se frayer un chemin. - Les gens porteurs de drapeaux ? - Oui, drapeaux et bannières de France avec des mots d'espoir et d'un meilleur avenir. - Vraiment ? Et les gens crient, chantent ? - Oui les gens crient des phrases d'espoir: « Oh! Maintenant, tout ira mieux !!! - Et moi, comment je réagis tout cela ? - Je n'arrive pas à le voir. - Pourquoi ? - Le cercueil est fermé.

La blague du dimanche matin

Image
Pourquoi Jésus s'est il fait crucifier, et non pas noyer ?


Parce qu'on n'aurait pas l'air con avec un aquarium autour du cou.



Mon père est le plus fort

Image
Ce sont 3 gamins qui discutent, dans la cours de récré. Chacun dit que son père est le plus rapide du monde. Le premier :
-Mon père, il est super rapide. Il est conducteur de TGV. A 12h00 il est à Paris, a 14h30 il est à Marseille

Le second:
-Pfff, c'est minable. Mon père, il est pilote de Concorde. A 12h00 il est à Paris, à 15h00 il est à New-York

Le troisième
-Bande de petits joueurs
Les 2 premiers: il fait quoi ton père? Astronaute?
-Non, fonctionnaire. Il finit son boulot à 17h00 et il est à 16h00 à la maison.

A tous

Je vais récupérer Batgirl et prendre quelques jours de congés ... pour profiter à fond du retour du Messie !

En attendant la reprise des activités, je vous ai programmé des blagues toutes pourrites de mon humour complètement foireux ...

La crise des ânes

Un homme portant cravate se présenta un jour dans un village. Monté sur une caisse, il cria à qui voulait l’entendre qu’il achèterait cash 100 euros l’unité tous les ânes qu’on lui proposerait. Les paysans le trouvaient bien peu étrange mais son prix était très intéressant et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie. Il revint le lendemain et offrit cette fois 150 € par tête, et là encore une grande partie des habitants lui vendirent leurs bêtes. Les jours suivants, il offrit 300 € et ceux qui ne l’avaient pas encore fait vendirent les derniers ânes existants. Constatant qu’il n’en restait plus un seul, il fit savoir qu’il reviendrait les acheter 500 € dans huit jours et il quitta le village.
Le lendemain, il confia à son associé le troupeau qu’il venait d’acheter et l’envoya dans ce même village avec ordre de revendre les bêtes 400 € l’unité. Face à la possibilité de faire un bénéfice de 100 € dès la semaine suivante, tous les villageois rachetère…

My second name is Liliane

Image
L'autre jour, j'ai eu l'immense privilège d'ouvrir notre boite aux lettres à factures ... Et là, que trouve-je ?
Pas une.
Ni deux.
Mais 3 lettres des impôts ! Ouaaaaaaaaaaaah, quelle chance ! J'en suis toute émue, comme une bonne petite fille de la classe moyenne. J'en donne une à Batman mais les deux autres sont pour moi, une vraie veinarde !
Bravement, j'ouvre la première, en me disant que ce n'est rien, juste un mauvais moment à passer. Que je dois être fière d'aider mon pays à me payer tous les mois un salaire plus que mirobolant ...
Et là, c'est la surprise.
Le trésorier général m'annonce qu'il a l'honneur de me faire parvenir un chèque !
Mais alors, le gouvernement aurait raison ! Nous sommes trop payés nous, fonctionnaires. Tellement bien payés que, comme Liliane B., nous avons droit à un chèque des impôts en retour !!!

Ah, attendez, on me chuchote dans l'oreille que je suis en train de me tromper. Non, les impôts ne me fe…

Une bonne tranche de rigolade

Image
Ce midi, pour une fois, je ne reçois pas un mail à la c** mais un qui m'a bien faite rire. Un grand éclat de rire que je n'ai pu contenir et qui a fait rappliquer quelques collègues ...
C'était mon père. Il me montrait comment ils avaient réussi à régler le problème de rangement de la voiture avec toutes les affaires d'un été, les affaires d'un bébé et ... un chien comme ça :
Taille réelle du bestiau : près de 80/90 cm, poids : environ 60 kgs
Deux photos étaient jointes. On y voyait le lit à barreaux ficelé sur le toit et Batgirl dedans avec un nounours ...
J'ai eu très envie de la partager avec vous et puis ... Et puis, je me suis dit que je risquais fort de retrouver un jour cette photo circulant sur Internet comme une photo rigolote ! Et ça, je n'ai pas envie ...

C'était mieux ... maintenant

Image
On vit dans une époque un peu bizarre, vous ne trouvez pas ? On passe notre temps à commémorer les disparitions de gens, à se plaindre de la société actuelle. Certaines personnes vont jusqu’à dire : Pourquoi faire des enfants quand on voit le monde dans lequel nous vivons ? Ça, je crois que c’est le comble ! OK, le monde actuel n’est pas formidable mais il ne tient qu’à nous de le rendre meilleur !!!
Et puis, qu’est ce qu’il a de si terrible le monde dans lequel nous vivons ? Bon, on va parler pour nous petits occidentaux (pas des africains qui crèvent la dalle ou se font massacrer, de tous ceux qui vivent dans des pays totalitaires non plus). Parce que c’est bien chez nous, les occidentaux, les nantis de cette planète que nous entendons de tels propos …
Napoléon, treizième du nom : Je commence fort parce que je n’arrive pas à lui trouver de qualités à celui-là … Ah si, il en a une : je ferai (et je ne suis pas la seule dans ce cas-là) une méga chouille en 2012 quand il sera giclé ! On…

Batgirl n'est qu'une garce !

Et sa grand-mère aussi !

Je vous explique ...

Batgirl avec nous :
Quand nous n'avons pas de chance (la plupart du temps), elle se réveille à 6h / 6h30 ...
Nous avons de la chance, elle nous tire du lit à 7 h
Nous faisons grasse matinée (extrèmement rare, une fois tous les 6 mois et encore, on l'a bien crevée la veille) : on dort jusqu'à 7h30 !

Batgirl avec ses grands-parents (sans nous) :
Elle se réveille de bonne heure à 8h
Elle peut faire grasse matinée jusqu'à 9h ...
Et sa grand mère nous appelle pour le dire !


Bande de garces ! Vous avez de la chance d'être les deux nanas que j'aime le plus au monde !!!!!!!

L'atterrissage

Batman a eu la gentillesse de décrire la naissance d'Alienne de son côté de la barrière. Celui où on n'en chie pas à mort où on reste une nuit entière sur un pauvre fauteuil à essayer de trouver une position à peu près confortable pendant que l'autre dort sur sa table de travail et où on se fait broyer la main (malgré la péridurale qui, paraît il, empêche de bien sentir la sortie !) ...
Quelques petits rappels : voir les articles de sa maman
De nombreuses sorties en voiture, au restaurant «  tu vois on en profite pendant que tu n’es pas encore là »
Le coup de la panne d’essence « tu vois, nous avons oublié de mettre de l’essence dans le réservoir, il faut sortir car tu dois pousser la voiture »
Des balades avec de l’escalade ou, summum du mauvais goût, visite d'une église « tu vois ta mère aurait du se rouler par terre prise de contractions ou de convulsions »
Des aller (mais aussi des retours à la maternité) «  tu vois c’est à ton tour de quitter le doux et chaud ventr…

Tout, vous saurez tout

Image
Pour satisfaire la curiosité de mes copines Marilou et Mowgouaille (dont j'adore les blogs), je vais vous dire deux trois petits trucs sur l'origine du prénom de Batgirl.
Dans la vraie vie, elle s'appelle Meije.
Tout d'abord, phonétiquement, ça s'écrit : [mɛʒə]. Vous avez vu comme je me la pète ? Bref, ça se prononce comme ça se lit : mèje ...
A l'origine, il y a La Meije. C'est une montagne située dans l'Oisans, à la frontière entre les Hautes-Alpes et l'Isère. Elle n'est pas très loin de ma région d'origine. Dans la langue locale, ça veut dire "midi" ...
Personnellement, c'est une de mes montagnes préférées. Elle est fine, élancée. C'est aussi un mythe pour beaucoup d'alpinistes et il s'agit d'un des derniers sommets des Alpes à avoir été gravi. Par un guide de la région (et non savoyard comme pour les autres) ; ce qui en fait une source de fierté pour les amateurs de l'Oisans.
Comment avons-nous eu l'…

Jour J+7 : On atterri et ... Bonne chance !

Image
1h du matin. La sage femme passe. Si vous voulez, on peut poser la péridurale maintenant. Ça tombe bien, le calmant ne fait plus beaucoup effet … 2h30 : moi l’athée convaincue, je bénis l’anesthésiste qui s’est dépieutée un dimanche matin, à 2h pour venir me poser Sainte Péridurale. La nuit est rythmée par les contrôles de la sage-femme et un semi coma. Puis les choses sérieuses commencent. Il faudra mettre TêtedeLard Désiré dans la bonne position (ce cher bébé est en position postérieure), l’y maintenir (sinon, il se remet dans sa position initiale). Je pousse. Eh bé, il paraît qu’avec la péridurale on ne sent rien. Qu’est ce que c’est sans ????????????? Je pousse Je ne progresse pas d’un centimètre J’ai un mal de chien malgré la péridurale ! Et dire que je voulais accoucher à domicile dans une autre vie !!!!! Et puis finalement, je sens du changement, encore une poussée … et Désiré TêtedeMule est là ! Ça y est, nous sommes finalement arrivés au terme du voyage, à destination. TêtedeM…

Jour J+6 : On prend les mêmes et on recommence ...

Image
8h, arrivée à la maternité avec armes et bagages fin prête pour le déclenchement (toutes façons, si cette grossesse dure une journée de plus, je ne serai plus qu’une vergeture géante !). On nous installe dans ce qui sera ma chambre, on place le monitoring. Tout va bien mais … on a deux femmes qui sont arrivées entre temps une qui a percé la poche des eaux et l’autre bien avancée. Alors, on ne peut pas s’occuper de vous, vous comprenez ? Revenez à 17h, on vous admettra et on déclenchera, c’est sûr pour le coup ! Nous rentrons à la maison. Mes parents sont pliés de rire ... il n’y a bien qu’eux ! Nous choisissons une petite maternité tranquille, à peine 300 accouchements par an et … ils sont complets quand moi je n’arrive pas à accoucher !!!!!!!!!!!!! L’après-midi, avant de partir à la maternité, je tente le truc ultime, celui que je me suis toujours refusée à tenter depuis que j’essaie de décider ForteTête Désiré à sortir : Les Vitres. On n’en manque pas à la maison … Très ressemblant …

Jour J+5 : Le terme, c'est aujourd'hui !

Image
D'après mes calculs, c'est pour aujourd'hui ...
9h, nous arrivons donc, la bouche en coeur, avec ma valise à la maternité comme les dames nous ont dit hier. Monitoring. RAS A la fin du monitoring, arrive la gynécologue : bon, on en a eu quatre qui sont arrivées cette nuit, nous n’avons plus de chambre disponible. Alors, comme tout va bien, vous pouvez rentrer chez vous et vous revenez demain matin, on aura dégagé un peu du monde libéré des chambres. Profitez en pour vous faire un dernier resto en amoureux ! Nous rentrons donc à la maison, sous l’oeil interloqué de mes parents. Maman en profite pour me dire que tu vois à la pleine lune, le nombre d’accouchements augmente ! Et pourquoi je n’accouche pas alors ? Pourquoi vais je devoir passer par un déclenchement ? Peut être qu'en faisant comme lui, j'accoucherai. Qui sait ?

Jour J+4

Dépassement du terme oblige, je dois aller faire un contrôle tous les deux jours à la maternité. Alors, bons enfants nous y allons. Auscultation, monitoring. Rien à signaler ma brave dame. Oh non, ne partez pas tout de suite ! On va vous faire un petit décollement pour stimuler un peu cet enfant … Gloups. Donc, si j’ai bien compris, la prochaine visite c’est après demain ? Ah non, il faut revenir demain avec la valise. Vous allez déclencher l’accouchement ? Et merde alors, je vais encore plus déguster que pour un accouchement normal ! Chouette alors, je vais enfin pouvoir rencontrer cet enfant tant attendu !!!!

Jour J+3

Tout est prêt à la maison pour la venue de Désiré : son meuble à langer est terminé, le lit est installé avec le joli tour de lit que maman et moi avons fait. Je me gave d’infusions aux feuilles de framboisiers. Nous allons promener dans des gorges bien étroites et alors qu’il fait encore bien chaud.
J’ai une pêche d’enfer et pas la moindre petite contraction en vue !

Jour J+2 : Téléphone maison !

Image
Le monitoring se passe super bien, l’auscultation aussi. On nous renvoie à la maison : ce n’est pas pour aujourd’hui mes braves gens ! Euh, l’autre jour, vous aviez parlé d’une échographie de contrôle pour voir si le bébé va bien. On ne la fait pas ?
Va pour l’échographie. Bilan des courses : Junior ressemble à E.T.Junior est estimé à 4,700 kg. La vache ! J’espère qu’elle se plante la gynéco là ! Cette dernière nous donne quelques conseils pour provoquer l’arrivée de Désiré Junior : marche, dernier resto (avant bien longtemps), tisane à base de feuilles de framboisiers, câlins (ça, il n’y a pas de problèmes). Nous rentrons donc à la maison. Et si on faisait flipper la future grand-mère ? Bonne idée tiens ! Alors on lui raconte l’échographie et, surtout, le pronostic de la gynéco. Il faut que tu demandes une césarienne ma fille ! C’est là que j’apprendrai qu’une de ses cousines est morte à la naissance d’avoir été trop grosse … Et nous allons promener et ramasser des feuilles de frambo…

Jour J+1 : Aujourd'hui, c'est ménage !

Image
Non, je n’ai pas une prémonition mais comme le terme est dépassé, je vais FORCEMENT accoucher d’ici peu et il faut que la maison soit propre pour l’arrivée de Junior.
On nettoie tout, du sol au plafond et à la vapeur, s’il vous plait !
Passer la vapeur en plein mois de Juin, en Provence, ça devrait bien provoquer un accouchement, ça … Et puis, j’ai aussi une envie de … cerises. 
On va les cueillir. J’en ramasse des kilos (il paraît que la grand-mère a accouché après avoir ramassé les cerises). 


Jour J

Nous sommes le jour du terme calculé par la sage femme à la première échographie (pas celui que j’ai calculé moi).
Comme Désiré Junior n’a toujours pas montré le bout de son nez, je vais faire un petit tour à la maternité. Auscultation, on m’installe le monitoring pour vérifier que tout va bien. La sage-femme de garde ce dimanche prend des cours d’acupuncture et me propose de s’exercer sur moi pour essayer de déclencher l’accouchement. Pourquoi pas.
Ce jour-là le monitoring durera 2h plutôt que 30 minutes car Junior a mal réagi à quelques contractions pendant la première demi-heure. Je découvrirai comme ma voix et ma main posée sur le ventre le calme super bien …
Finalement je suis relâchée avec un rendez-vous dans 2 jours si Junior ne s’est pas pointé entre-temps. On fera un nouveau monitoring et une échographie de contrôle …
Batman et moi partons promener. Au retour, j’ai plein de contractions et je ne peux plus respirer.

Mois 9 : Atterrissage imminent

Image
Il y a de ça un peu plus de 8 mois, nous décidions d’avoir un enfant ; Batman savait ce qui l’attendait, moi je voulais être enceinte. Un mois plus tard, je décollais vers une nouvelle aventure grâce à un petit pipi sur un bâtonnet ridicule. J’étais heureuse et confiante.

Le vol a connu quelques turbulences puis, quand le rythme de croisière fut enfin pris, l’hôtesse de l’air nous annonça qu’il était grandement temps de se préparer à l’atterrissage.
Déjà ???!!!! Mais c’est trop tôt !!!! Et puis, je ne suis pas prête, moi !
Et puis, Batman est resté à Paris d’abord ! Je ne veux pas qu’il loupe la naissance de Junior ! Ben oui, le temps que je comprenne que c’est le bon moment, que je l’avertisse et qu’il arrive, Junior sera là …
Alors, je m’économise au maximum : hors de question d’accoucher sans lui ! Je ne fais rien à part mes visites à la maternité et voir un peu les copines. Elles en profitent pour me faire peur : la sœur de l’une a accouché deux fois dans cette maternité sans pé…

Mes p'tits boulots d'étudiante

Suite à l'article de Claire, je vais vous raconter mes p'tits boulots d'avant, de quand je n'étais pas qu'une vilaine fonctionnaire qui arrête pas d'embêter les gentils maires ...
Me suis lancée dans les souvenirs, en me disant que ça allait être vite fait : j'ai bien profité de mes parents qui pouvaient me payer mes études (même si quand certains mois, il y avait plus de dépenses, je me débrouillais plutôt que de demander une rallonge ...).
J'ai commencé par monter ma propre petite entreprise d'artisanat et autres z'objets d'art, avec mes frères et les copains du village. C'était cool, il n'y avait pas de patron, on travaillait 2 mois dans l'année, et encore seulement quand nous n'avions rien d'autre à faire. Nous fabriquions des bibelots en bois, en pate à modeler sel, dessinions sur des ardoises, fabriquions des bougies, etc., etc. Peu de bénéfices à la fin de l'été mais suffisamment pour avoir un peu d'argen…