Articles

Affichage des articles du février, 2013

Boomerang (Tatiana de Rosnay)

Image
J'ai découvert Tatiana de Rosnay il y a un peu plus de 2 ans, avec "Elle s'appelait Sarah" que j'avais dévoré en un week-end, malgré la présence à la maison d'une bambine de 16 mois ... C'est dire !
Alors, cet automne, j'ai acheté un autre de ses romans : "Boomerang".
Qu'en dire ? Je l'ai dévoré en 2 semaines, malgré la fatigue, un bébé de 4 mois et une petite fille de 3 ans à la maison.  Comme pour "Elle s'appelait Sarah", on n'arrive pas à s'extraire du roman. On se dit toujours "Allez, encore un chapitre, rien qu'un tout petit" ... et petit chapitre après petit chapitre, on entre dans l'histoire, on se pose des questions, on entrevoit des choses et on se laisse submerger.
Un secret de famille à dénouer pour finir de se construire, une vie à remettre en place au milieu de la mort, des morts mais aussi au milieu d'une vie, de vies en construction et déconstruction. Un père, un fils, un ex…

Le poisson rouge - Être mère # 10

Image
Être mère, c'est avoir une mémoire de poisson rouge.



L'année dernière, la tête au-dessus de la cuvette des toilettes pour la 15è fois de la journée, je me disais que franchement j'étais plus malade cette fois-là que pour Batgirl ... Sauf que pour Batgirl, à la même période de la grossesse, j'envisageais sérieusement une ligature des trompes après la naissance du bébé.
Bref, vous l'aurez compris, c'est comme ça depuis un an : je redécouvre tous les mauvais côtés de la maternité que j'avais pris soin d'effacer de mon cerveau.
Les contractions ? Mouais, j'avais été surprise le moment venu et c'est pour ça que j'ai pas su gérer ... Pour Catboy, j'ai confondu les fausses et les vraies et au bout de 3 h de vraies, je maudissais l'anesthésiste qui n'arrivait pas assez vite !
L'expulsion ? Une toute petite douleur (merci coupine Péridurale) ... A ce moment-là, pour Batgirl, je me disais que malheureusement ce serait mon seul enfant.…

Prête à tout accepter pour leur bonheur ?

Image
Je dis souvent que ce qui compte pour moi, en parlant de mes enfants, c'est leur bonheur et que peu m'importe comment ils le trouveront.
Quand j'énonce cette vérité, la plupart du temps, il s'agit de leur orientation sexuelle. Là dessus, je m'estime assez ouverte d'esprit et je pense que, même si ça me ferait sûrement bizarre au début, je ne trouverais rien à redire à une éventuelle homosexualité.
Mais ce midi, je lisais cet article et je me suis mise à maugréer (encore une qui n'a rien compris, encore une qui crache sur les féministes). Je l'ai lu, me suis mise à la place de la grand-mère de cette femme le temps de ma lecture puis j'ai oublié, prise par mon travail. J'y ai repensé ce soir en rentrant (en fait, les trajets domicile-travail sont le seul vrai moment de ma journée propices à la réflexion ... ça fait peu de temps quand on y pense) et j'ai pensé aussi au superbe pavé de ma copine Mowgouaille.
Et là, je me suis demandé : Serais-j…

Prière de l'insulaire en manque

Image
Ô deus Corsicarum, idolus del universum Viva el soléus, el soléus, el soléus!
Ô dieu de l'Île, idolus del universum Donne nous du soleil Idolus del universum Marrum de la flottum !
Ô dieu de l'Île, idolus del universum Donne nous de la douceur Idolus del universum Marrum de la neigeum et de la grelum !
Ô dieu de l'Île, idolus del universum Donne nous du soleil Idolus del universum Que nous ne voyions plus aucun liquide douteux qui  tombe du ciel!
Ô deus Corsicarum, idolus del universum Gloire à toi, gloire à toi, gloire à toi !

C'est marrant quand même, 10 mois de soleil, la pluie ne me manque pas mais pas du tout. 2 mois (1/2 ?) de mauvais temps, je craque et réclame à corps et à cris le soleil ! 
Votre Catwoman chérie et adorée a la vague impression de ne pas avoir vu un rayon de soleil depuis des décennies, elle n'en peut plus de la pluie, de la neige et de la grêle. Les champs verts fluo et détrempés, les rivières qui prennent toute la largeur de leur lit, ça va 5 minutes. Main…

Que vous soyez puissant ou misérable ...

Image
Il y a quelques jours, Le Monde publiait un article sur la politique de l'eau (La politique de l'eau dans la tempête). Je l'ai lu cet après midi.

Outre ce qu'il dénonce sur les malversations à l'ONEMA (Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques), office avec lequel nous travaillons forcément beaucoup, ce qu'il révélait m'a bien faite râler comme souvent quand ça touche les hauts fonctionnaires.
Pour résumer l'affaire. Le rapport de la cour des comptes qui sera rendu demain 12 février met en évidence de lourds dysfonctionnements internes : "absence de fiabilité des comptes", "un budget mal maîtrisé sans procédure formalisée d'engagement de la dépense", "une gestion des systèmes d'information défaillante", "des sous-traitances non déclarées", etc.
Soit.
Le Ministère de l’Écologie en a été informé et a fermement réagi en virant deux éminences, deux fortes personnalités : M. Lavarde, Directeur Gén…

Être mère #9 - Prendre du temps

Image
Être mère, c'est prendre son temps
Dimanche matin, 6h30, ça gazouille à l'étage. Je me lève quasi-immédiatement, vais récupérer Catboy, le ramène dans mon lit et commence la tétée. Nous dormons plus ou moins tous les deux, à mi-chemin entre tétée et câlin puis il s'endort vraiment. Je l'enlève et le pose en travers du lit, la tête sur mon ventre.
Une quinte de toux de ma part le réveille. Il est 7 h passée, c'est pas grave, nous restons comme ça en attendant que la grande se lève, ce qui ne devrait pas tarder. En attendant, nous nous réveillons doucement, entre gazouillis (de ma part) et gagatification (de sa part) (à moins que ce ne soit l'inverse).
La grande se fait désirer. Il faudrait peut être que j'aille vérifier si tout va bien quand même ! 7h30, c'est tard pour elle, surtout un dimanche matin ...
Finalement, elle se lève, nous rejoint, fait un rapide câlin puis réclame son biberon. Nous descendons. Je pose Catboy dans son couffin, il va s'ex…