Articles

Affichage des articles du mars, 2015

Ma claque

Image
Ce soir, nous achevons, enfin, le premier trimestre de 2015. Enfin, oui, j'en ai marre... Ma claque en plein de cette année de merde.
Les drames nationaux et internationaux me touchent à chaque fois en plein cœur. Les attentats, les horreurs qui persistent encore et toujours, et même les accidents. Je n'évoquerai pas la déliquescence persistante de notre démocratie et l'extrême droite qui progresse de scrutin en scrutin. J'en ai déjà parlé, ça me bouffe chaque jour que je vis.
Mais si ça s'arrêtait là, encore, ça irait. Seulement, ça ne s'arrête pas là. Malheureusement. 
Sur le plan professionnel, c'est la merde complète (et c'est bien le cas de le dire). Rassurez-vous, je n'ai pas perdu mon emploi, pas encore en tout cas. Sarko s'en chargera dans deux ans quand il sera réélu. Mon entretien professionnel, qui s'est déroulé la semaine dernière, s'est très bien passé : le chef nous a félicités pour le travail accompli depuis 5 ans.
Malgré…

Le Rocher du Lion - Piana

Image
Ça faisait quelques temps que nous n'avions pas pu sortir promener.  Depuis fin janvier en fait et cette balade dans les calanques de Piana. En deux mois, rien, nada, que dalle. La faute à diverses virées continentales de l'homme et de moi. La faute aussi à pas de chance: en deux mois, sur l'ensemble des week-ends où nous étions à la maison, pas une seule journée de soleil... 
Oh, nous en avons bien eu des journées de soleil en deux mois (et heureusement d'ailleurs, sinon, vous entendriez parler d'une certaine île au milieu de la Méditerranée atteinte d'une épidémie de crises de nerfs...). Mais aucune n'était un samedi ou un dimanche. Donc nous n'avons pas pu sortir promener une seule fois en deux mois.
Alors samedi, quand nous nous sommes levés et que nous avons vu un ciel bleu limpide, la décision a été vite prise. Batman a préparé le casse-croûte et nous avons embarqué les mômes et nous sommes partis. 
Direction ? Piana, encore une fois. Pour une pr…

Le dernier loup

Image
Je me souviens. L'un des premiers films que j'ai vu au cinéma, c'était l'Ours de Jean-Jacques Annaud. Depuis, j'ai gardé une affection particulière pour ce réalisateur et ses films.
Quelques années plus tard, j'ai fait des études en biologie, en me spécialisant dans l'écologie, l'environnement, les interactions entre les différentes espèces. J'avais conclu ces années par un mémoire sur le loup, symbole de la constante lutte entre l'humain et la nature. 
Bref, j'aime beaucoup l'univers de Annaud, les loups et ... la Mongolie où j'ai été passer deux belles semaines il y a quelques années. Mes premières vraies vacances de ma vie d'adulte. 
Alors quand j'ai entendu que Le Dernier Loup sortait au cinéma, j'ai dit à Batman que ce serait notre prochaine sortie au cinéma ce serait pour le voir. 
Nous y sommes allés lundi dernier.
1967, pendant la révolution culturelle chinoise. Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, es…

Le bisou

Image
Nous venions de terminer la tétée du soir. Batman était en train de finir l'histoire à Batgirl.
En attendant de pouvoir monter et pratiquer le meilleur moment de la journée les coucher, je m'étais postée devant la fenêtre. Nous regardions en un doux câlin la place du village, calme comme tous les soirs. 
À un moment, j'ai senti Catboy se redresser dans mes bras et s'écarter de moi. Puis il s'est rapproché et a déposé sur ma joue un tonitruant bisou.
Un bisou tout doux. Un bisou magique. Un bisou qui lui venait du fond du coeur. Son premier bisou.
C'était il y a près d'un an, c'était hier, c'était il y a une éternité. Mais ce bisou je m'en souviendrai toute ma vie car il a mis des mois avant de se reproduire. Car il était spontané. 
J'ai longtemps gardé cet instant pour nous, ma famille et moi. Je ne voulais pas le raconter ici. Mais ce soir, ce soir au milieu des drames et mauvaises nouvelles qui s'enchaînent. Ce soir gris et pluvieux d…

Soir d'élection

Image
Batman est scotché à l'ordinateur, il scrute les résultats à la loupe pendant ce temps, je geeke. Je joue, je discute avecma copine Mowgouaille, je suis d'un oeil et d'une oreille un vieux Lino, pris dans une improbable histoire de gangsters sur Arte. 
J'ai vite regardé ce qu'avait donné mon canton dans un duel extrême droite divers gauche puis j'ai cessé de m'intéresser aux résultats du scrutin du jour. Ce n'est pas que je me désintéresse de l'affaire, que je m'en fiche.
Bien au contraire. C'est juste que je suis trop stressée. Trop dégoûtée. 
Marre des scrutins qui se suivent et se ressemblent. Tous les partis en dégringolade, en chute libre. Tous ? Non, un résiste encore et toujours. Un qui prend un peu plus de place à chaque fois. Le parti de la haine, de l'archaïsme, de la peur. La peur de l'autre, la peur de l'avenir.
À cause de ce "parti", j'ai à chaque fois un peu plus peur de l'avenir. L'avenir que…

La première descente

Image
Dégoûtée par la neige de mauvaise qualité et faible quantité, agacée par les cailloux entre lesquels elle n'arrivait plus à slalomer, déprimée par cette situation qui, non seulement persistait mais en plus s'aggravait d'année en année, elle avait remisé ses skis au placard dans la grange.
Les années avaient passé, elle ne les avait jamais ressortis ni même regardés. Elle n'avait aucun remord, regret ou nostalgie de ce sport. Ils furent donc oubliés corps et âme et prirent bel et bien la poussière jusqu'à ce jour de mars 2015. 
Entre temps, elle avait eu deux enfants. Sa fille approchait des six ans. Et cette année-là, deux phénomènes des plus rares s'étaient conjugués: tout février, il avait neigé en abondance et elle avait pris deux semaines de congés dans ses chères montagnes aux versants pleins de neige. 
Fort logiquement, l'aînée de ses enfants avait été inscrite à l'école de ski, malgré quelques raclements de gorge au vu des tarifs pratiqués jugés…