Articles

Affichage des articles du avril, 2015

La tour de Fautea

Image
J'ai vécu de longues années en Provence avant de vraiment la découvrir. J'ai vécu quelques temps en Lorraine puis en région parigote et je ne les connais pas mais je n'y ai pas franchement mis de bonne volonté non plus.
Et pour la Corse, au final, c'est pareil. Je la découvre, nous la découvrons petit à petit, tout doucement. D'abord le Sud. Et un jour, nous franchirons le col et nous découvrirons le nord. Un jour, pour l'instant, c'est le Sud ...
Et c'est ainsi que l'année dernière, nous avons découvert la Côte des Nacres, dans l'Est de l'île. Ses plages me faisaient de l’œil depuis un moment et j'ai franchi le pas en juin et nous les avons adoptées. Et plus particulièrement celle de Fautea, dans sa petite crique, à l'abri des regards, sans paillote et à 5 minutes de marche.
Un régal cette petite plage, encore un petit peu préservée. Certes elle est blindée l'été. Mais il n'y a pas encore de restaurant sur la plage. Il n…

Chemin de traverse

Image
Les touristes sont reviendus.
Et la route est vaincue.
Se trainer à 50.
Alors que, facile, on peut rouler à 150.
Le local est abattu.
De toute urgence, le problème doit être solutionnu.
Mais quelle solution ?
Le touriste dans le ravin, tout au fond ?
Mais de ravin, en Corse, il n'y a point.
Heureusement, de son île, toutes les routes le Corse connait.

Même les moins fréquentables et les plus ignorées.


Le Maquis et la montagne, il n'y a que ça de vrai.

Le reste n'est que billevesées.


Où avez vous vu un ravin ?

Je n'en vois point ...

Salute !!!

Image
Vendredi soir, il y a un apéro. Je commence à stresser, les copines ont déjà fait le leur et il claque ! Alors, j'ai la pression ... Mais c'est ma faute aussi, j'ai tardé, attendu de voir comment ça se passait chez les autres pour m'en inspirer. Copieuse un jour, copieuse toujours.
Allez, je me jette à l'eau, il n'y a pas de raison, après tout : nous sommes entre ami(e)s et on ne me vouera pas aux gémonies non plus s'il n'est pas parfait mon apéro !
Alors voilà, je vous invite à boire un petit canon à la maison : vous venez comme vous êtes. Les seules règles seront de jeter aux toilettes les tablettes, ordinateurs et autres téléphones. Nous nous installerons dans le jardin qui sera un jour équipé d'une splendide glycine pour nous abriter de la chaleur et nous titiller de son parfum. Pour l'instant, nous nous contenterons du thym et du romarin, des cerisiers, pommiers, poiriers et pêchers en fleurs.
Et comme nous serons déshydratés après cette i…

Raccourci historique

Image
L'article que je vais écrire aujourd'hui n'est pas facile, d'autant plus au regard de l'actualité toute fraiche. Pourtant, ça fait un petit moment qu'il me trotte dans la tête mais je ne sais par quel bout le commencer.
Depuis quelques temps déjà, je regarde les conflits en Syrie, en Irak et d'une manière générale dans tout le Moyen-Orient, d'un autre œil. Non, je ne cautionne en rien ce qui y est fait. Mes opinions sont toujours là et je n'ai pas retourné ma veste au point de passer d'athée à candidate au Djihad ... Quoique, à ce stade, je ne suis pas sure que ce serait un simple retournement de veste, peut être plutôt un changement complet de peau. Et oui, tout ce qui y est pratiqué me révolte et me dégoûte toujours autant.
Non, je regarde d'un œil différent parce que, d'un certain point de vue, ça me rappelle un peu une autre époque, pas forcément si lointaine. Une époque où le Grand Satan n'était pas l'islamiste mais le commu…

Un mercredi ordinaire

Image
Avertissement: cet article n'est pas à mettre entre toutes les mains... Les âmes sensibles sont autorisées à passer leur chemin !
Pour les plus téméraires, on va pouvoir commencer. 
Vendredi dernier, nous avons eu une épouvantable journée de travail: nous avons dû nous rendre dans la crique de Santa Giulia, sur la plage du même nom. Depuis plus de 5 ans que je vis ici, je n'y avais encore jamais mis un orteil. 
Trop connue, trop de monde, trop loin. Trop much pour moi. Mais voilà, j'ai été contrainte de m'y rendre et d'y succomber.

J'avoue ça a du charme. Le seul inconvénient, c'est que le patron fourni pas les maillots et la crème solaire... Je vais en parler à mon syndicat ;-) Et si j'ai un cancer de la peau, ça passera en maladie professionnelle ?
Alors voilà, cette mésaventure m'a légèrement accentué l'envie de passer une journée à la plage le plus rapidement possible, avant les grosses chaleurs (qu'on se le dise, contrairement à ce qu&…

Un chouette ensemble

Image
Si je vous disais qu'il y a tout juste 5 ans, je n'avais jamais touché à une machine à coudre, me croiriez-vous ? Et pourtant, c'est la vérité vraie. Autant, j'aimais bien l'aiguille pour la broderie, autant pour la couture, jamais de la vie !
Et puis, j'ai eu Batgirl et l'envie de lui coudre des petites robes s'est faite de plus en plus pressante. J'ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée. C'est sympa au final de coudre: on passe beaucoup de temps à réfléchir. Réfléchir à ce que l'on va faire, et comment on va le faire. Ça demande beaucoup de travail. 
Et puis cette année, je me suis décidée: je me lance dans des vêtements pour Catboy (et peut-être pour moi, qui sait ?), en alternance avec ceux pour Batgirl. C'est ainsi que cet hiver, je lui avais cousu en deux temps trois mouvements un chouette pantalon. 
Quand j'ai eu fini l'Alula, j'ai voulu coudre un petit gilet pour Catboy. Je l'ai fait dans le même t…

Le Domaine d'Olva

Image
Le week-end dernier, avant de faire notre première plage de l'année, nous sommes allés au Domaine d'Olva, près de Sartène.

Il s'agit d'une petite ferme pédagogique regroupant à peu près toutes les espèces domestiques que l'on peut rencontrer en Corse. Comme le site Internet indique que l'on peut assister à la traite des chèvres vers 10h30 - 11h, j'ai pas mal bousculé les enfants pour partir.

Sur place, nous avons fait la promenade, les enfants se sont régalés à voir chevaux, ânes, moutons, chèvres, poules et autres cochons. C'est vrai, ce n'est pas comme si nous vivions dans un village Corse. Ce n'est pas comme si nous n'avions pas plein de vaches, âne et cochons qui se promenaient en liberté dans le village.

Absolument pas.

Batgirl et Catboy se sont éclatés toute la matinée à regarder les bêtes.

Personnellement, je me suis régalée avec tous les petits présents sur place: ânon, cabris, etc. Ils étaient trop mignons. Le parcours est bien fai…

À l'heure du bilan

Image
Ce soir, je souhaitais revenir une dernière fois sur mon "opération" des confitures pour aller à l'école. Je l'ai finalement clôturée la semaine dernière et fait le don à l'association dans la foulée.
L'idée d'organiser quelque chose à travers le blog pour participer à notre niveau à l'effort de scolarisation des petites filles à travers le monde me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà. Je ne sais pas combien exactement mais plusieurs mois, voire années. Peut-être bien depuis que j'avais appris l'histoire de Malala Yousafsai. Ou alors depuis que j'avais lu l'Insolente de Kaboul de Chaleur Hachemi.
Là n'est pas le plus important. Le plus important est que finalement le projet a pris forme. Qu'il a emporté l'adhésion des personnes à qui j'en ai parlé me donnant l'énergie pour me lancer... 
Ce soir, je voulais remercier ma famille qui m'a bien aimée dans la confection des confitures.
Mais surtout je vo…

Il marche seul

Image
Ce jour-là, ils avaient quitté la maison vers 9h et avaient passé une belle journée partagée entre ferme pédagogique le matin puis première plage de l'année l'après-midi. Elle s'était éclatée à tirer le portrait des mômes un petit moment puis les avait laissés jouer tout leur saoule jusqu'à ce que sa grande manque finir à l'eau... Elle n'avait pas prévu de change et le fond de l'air était frais en ce début avril.
Pour le retour, ils avaient opté pour le chemin des écoliers, la route à 500 g (par poche) (avec plusieurs poches), la route touristique, en balcon au dessus du littoral.
Elle aimait cette route, à travers le maquis. Et en ce jour printanier et ensoleillé, il resplendissait, laissant, de temps à autre, apercevoir la mer et les côtes tourmentées de son île. Ce jour, elle se sentait l'âme d'un terroriste... 
Derrière, la grande, vaincue par sa journée, dormait comme une bienheureuse. Le petit, quant à lui, reposé par sa sieste matinale, chan…

Nos villes

Image
On a coutume de définir mon île comme une montagne dans la mer. Longue de moins de 200 kms et large de moins de 50, elle culmine pourtant à plus de 2700 mètres d'altitude, une montagne dans la mer... 
Quand on aborde la Corse, si l'on veut la comprendre et comprendre les Corses, il est important de garder en tête cet aspect essentiel. En effet, avant l'avènement de l'époque moderne, du tourisme, les rivages étaient des lieux infréquentables. 
De viles marécages infestés de pirates, moustiques et paludisme. Tout justes bons à être transmis aux filles lors des héritages. Pendant ce temps, les garçons héritaient des châtaigniers et des cochons dans la montagne. Les corses ne sont absolument pas un peuple de la mer, ils sont un peuple de montagnards. 
Leurs villes, à l'image des corses et de l'île, sont des rocs de granite accrochés à la montagne. Sartène en est à mon goût l'un des plus beaux exemples: la plus Corse des villes corses.


Cependant quelques "…

Alula #2 : robe de mariage

Image
Pour le mariage de ma meilleure amie, mi-mars, j'avais décidé de faire la robe que porterait Batgirl. Je n'avais pas d'idée précise de la tenue, tout ce dont j'étais sûre : il ne fallait pas que Batgirl ait l'air déguisée et elle devait pouvoir la remettre à l'école... 
Oui, je ne sais pas pourquoi mais j'ai du mal avec les vêtements qu'on ne peut mettre qu'une fois dans sa vie.
J'ai donc cherché un moment dans mes bouquins de couture puis sur Internet. Et un jour, en voyant ces robes, j'ai eu le flash. Ce sera une Alula où j'insérerai une pièce de tissu différente du reste. J'en avais déjà cousu une (simple) l'année dernière (mon alula). C'est un modèle que j'aime beaucoup, une robe que Batgirl a adoré porter tout l'été et au final très adaptée à un mariage puisqu'elle... Je vous le donne en mille... Tourne (et oui). 
Bref, parfaite. 
J'ai farfouillé dans ma collection de tissus et j'ai réussi (miracle) …

Le grand virage

Image
Comme je vous le disais hier soir, pour tout un tas de raisons, j'en ai ma claque en ce moment. Le travail, l'environnement immédiat, le contexte national. Marre, marre, marre.
On en a discuté avec Batman et il est raccord avec moi: il en a ras la casquette lui aussi. Alors, on a, d'un commun accord, décidé de rendre les armes, de baisser les bras, de jeter notre tablier et de se barrer.
Oui mais où ?
L'idéal serait une île déserte, couverte de ccocotiers et de plage de sable blanc. Le soleil et la chaleur toute l'année, le pied ! Oui mais voilà, les îles désertes sous les tropiques, ça ne court pas les rues et puis ça coûte quelques euros que nous n'avons pas. 
Alors quoi ?
Alors, ce sera la Terre Adélie. On aura pour voisins des manchots, des phoques et des orques... On n'aura plus de problème de stations d'épuration qui débloquent, faute d'entretien. Plus de problème de bilharziose. Plus de problème de pression immobilière sur les milieux fragil…