Articles

Affichage des articles du août, 2016

Mon blog

Image
Mon blog. Mon espace de liberté. Mon espace de détente. Mon espace où j'aime partager, rire et m'émerveiller.
Mon blog. Mon espace où j'aime aussi me défouler, m'énerver et râler.
Mon blog. Ce soir, peut-être pour la première fois, je te vois comme un fardeau. Je t'aime mais ce soir tu es mon fardeau. Un peu trop lourd à porter.
Mon blog. Fenêtre ouverte sur mes semblables, tu m'as emprisonnée et tu ne veux plus me relâcher. Ce soir, j'aurais voulu être légère, dédramatiser, rigoler un bon coup. Mais tu t'y refuses. Je me suis toujours défendue d'entrer dans le jeu des polémiques. Aujourd'hui, tu m'y as piégée. Je ne vois plus qu'elle. Je ne respire plus qu'elle. Les mots tournent dans ma tête en boucle. 
Mon blog. Aujourd'hui, tu as tenté de m'entraîner sur cette pente glissante.
Mon blog. Au nom de la tolérance, aujourd'hui, j'ai vu de l'intolérance. J'ai vu un camp fustigeant l'autre, ne lui laissant aucune …

Matière première - Instantannés singuliers 2016 #4

Image
Le soleil, l'eau et la roche jouent ensemble.
Une infinité de couleurs et de teintes sont possibles en la matière.
Ce mois-ci, Marie Kléber nous proposait le thème "Matières" pour ses Instantanés Singuliers d'avril :
"Que ce soit celle que vous aimez porter ou la matière que vous préférez étudier, matière grasse, organique, grise ou bien matière première…Laissez vous porter par votre intuition en la matière. "

Le Vieux Pépé

Image
C'est comme ça que Batgirl l'a appelé l'autre jour, "Le Vieux Pépé". Par opposition à l'autre Pépé, beaucoup moins vieux. Combien de siècles les séparent ses deux Pépé dans sa tête de petite fille de sept ans ?
Je ne sais pas. 
Ce que je sais, c'est le papier : 30 mois seulement. Sur une vie qui dépasse les 85 ans. Qui s'approche des 90 pour le "Vieux Pépé". Il n'y a que 30 mois de différence d'âge. Et pourtant. Et pourtant, quand on les regarde, on croirait qu'il y a bien plus. 
Nous ne sommes pas tous égaux devant l'âge. Et quand l'un, frétillant jeune homme de pas tout à fait 86 ans, continue sa vie, "bon pied bon œil", l'autre ne quitte désormais plus son lit. Il a l'air d'un vieillard sans âge, frêle silhouette ratatinée au fond de son lit. On ne voit désormais presque plus ses beaux yeux bleus. Un coup de vent pourrait l'emporter avec lui. En comparaison, à Noël dernier, il était vaillant …

Arrêtons de trembler

Image
Alors ça y est ? C'est officiel ? Ils ont gagné ? On abdique déjà ? Je n'en reviens pas. Je nous pensais un peu plus combatifs ... Et les "Je suis en Terrasse", "Je suis au bistrot" ? Où sont ils passés ? Ce n'était qu'une bravade, histoire de mais en fait on n'en pensait rien du tout ...

Quelques attentats, et c'en est déjà fini de nous ? On annule les évènements les uns après les autres. Et s'ils sont maintenus, personne n'y va, par peur ? Non mais on va les laisser gagner si facilement ? Quelle sera la prochaine étape maintenant ?
Il y a près d'une semaine, Martine annulait la grande braderie de Lille. Ça ne m'a pas beaucoup effleurée. Je me suis dit que c'était logique, après tout. Comment sécuriser correctement une telle manifestation ? Je la comprenais.
Et puis. Et puis mardi, la nouvelle est tombée : Marcangeli annule le concert de l'année à Ajaccio. Celui que tout le monde attend avec impatience depuis des mo…

La vie dure longtemps

Image
Le soleil est au zénith, dardant son monde de ses brûlants rayons. A cette heure, seuls les touristes sont assez courageux pour les affronter. 
Eux se sont installés bien commodément à la terrasse, à l'ombre. Un verre de rosé à la main, ils discutent de l'ensemble des problématiques du secteur, de ce qui a d'ores et déjà été mis en place. De ce qui va l'être, prochainement. Les dossiers avancent, à leur rythme.
Chi va piano, va sano, e lontano. 
Le temps s'étire, tout doucement, lentement. Il dure longtemps. On est au travail mais on pourrait tout aussi bien être des vacanciers, à cette heure-ci. Si l'on oubliait la teneur des conversations et les tenues vestimentaires non adaptées au lieu.
La dolce Vita ? Littéralement la douceur de vivre. La vie douce. La belle vie. Si l'on pouvait toujours vivre ainsi, sans courir après le temps. Sans être toujours pressé. C'est beaucoup plus facile à appliquer en Corse, en plein cœur de l'été qu'à Paris, en …

La Catwoman ayant glandouillé tout juillet ...

Image
... se retrouva fort dépourvue quand août fut viendu !
Toujours la même rengaine : comment revenir après une si longue absence ? Comment revenir à la civilisation lorsque, un mois durant, on a pris non pas le maquis mais l'alpage comme domicile principal ?
J'étais tranquille, j'étais peinarde. Non pas accoudée au comptoir ou au flippeur. Mais à tailler une bavette avec les marmottes et les chamois. Seuls les bouquetins ne se sont pas joints à la fête. Et me voilà replongée, d'un coup d'un seul, sans préavis dans le monde réel.
C'est tous les ans la même rengaine. Mais cette année encore plus que les autres.
La tête encore pleine de montagnes, d'alpages, de bestioles et de mômes râlant après leurs parents indignes qui les font marcher alors qu'il y a un télésiège juste au dessus de leur tête pour les amener sans trop de fatigue à destination. La tête encore pleine de tout ça, il faut se remettre dans le train-train quotidien des attentats en tous genres …