L'avenir entre les mains


Elle s'appelle Batgirl et elle n'a pas huit ans. C'est une petite fille sans histoires. Elle va à l'école, y apprend à lire, écrire, compter et parler français. 

Elle corrige les fautes d'orthographe dans ses livres. Elle apprend les tables de multiplication. Elle a des contrôles, se réjouit quand elle a 20 et que Nino n'a que 19 ou quand elle a un contrôle de lecture sur "La princesse qui n'aimait pas les princes". 

Ses amis s'appellent Agathe, Ghiulia, Nino ou Petru. Ils n'ont pas de nationalité ni de religion. Elle a ses grands-parents en France tandis que ceux de Chiara vivent en Sardaigne. Et d'ailleurs, le week-end dernier, elle a vu la Sardaigne de l'autre côté de la mer. Elle était contente.

Dieu n'existe pas mais elle sait que d'autres y croient et qu'elle ne peut leur dire que ce ne sont que des conneries, même si elle le pense profondément. 

Bref, c'est une petite fille comme beaucoup d'autres. Mais certains veulent en décider autrement. 

Ils veulent la questionner sur sa religion, ne laissant guère de place à autre chose que les trois monothéismes. Sur celle de ses parents. Sur son ethnie et celle de ses parents. Sur son sentiment d'appartenance à la France ou à la Corse ou à un autre pays. 

Cinquante pages de questions de ce genre pour Batgirl, Nino, Ghiulia, Agathe mais aussi Farid ou Karima, Sarah et David. Mais que peut on tirer des réponses d'enfants de huit ans ?

Ils affirment que c'est pour mieux connaitre la diversité culturelle. Mais pourquoi ne pas commander une étude auprès d'instituts de satistiques dont c'est le travail ? Pourquoi ne pas faire cette enquête auprès des adultes ? Pourquoi s'en prendre à des enfants ?

On sait comment ça commence, on ne sait jamais comment ça fini. J'appelle ça du fascisme.


Elle s'appelle Batgirl, elle n'a pas huit ans et elle essaie de se construire dans ce monde pour faire celui de demain. Et l'autre jour, "Comme toi" m'a touchée en plein coeur. 

Commentaires

  1. Oh la la ! Je n'ai pas tout suivi : d'où vient ce questionnaire ? Quelle en est l'utilité ? Et qui soumet ça à des enfants ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les âneries des dirigeants corses ne sont entendues au niveau national que quand il n'y a aucune autre actualité ... J'ai répondu à tes questions dans un autre article.

      Supprimer
  2. C'est quoi cette histoire de fou ??? Qui demande ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En gros ? Les natios qui révèlent leur vraie nature ...

      Supprimer
  3. Non mais il faut partager ça... Mais qu'est ce que c'est quecette histoire???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut que ça se sache ce qu'on fait au nom du nationalisme ... Malheureusement, avec l'actu, peu vont le voir et l'entendre :/

      Supprimer
  4. Bien sûr que quand j'ai appris ça, j'ai pensé à toi direct ! Je me suis imaginée dans quel état ça allait te mettre ces nouvelles c*nneries...
    Du fascisme, on est bien d'accord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, j'avais cru comprendre que tu étais au courant ;) J'ai fulminé en apprenant ça !!! Je crois en effet que le terme de fascisme n'est pas trop fort en l'occurrence !

      Supprimer
  5. j'ai tout de suite pensé à la chanson de JJG en commençant à lire tes mots...
    D'où sort ce truc??? ça ressemble à du première ministre anglaise!! effrayant!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes premiers mots sont effectivement en lien avec cette chanson ... Ironie de l'histoire, je l'ai entendue quelques jours avant cette sombre affaire et j'avais ma fille de presque-huit ans dans mon champ de vision. Alors, quand j'ai appris cette histoire, il ne m'a fallu que quelques heures pour mettre en forme mon coup de gueule !!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?