Articles

Affichage des articles du avril, 2017

I did it

Image
Je l'ai fait. Je sais ce que j'avais dit : plus jamais, non plus jamais. Plus jamais je ne voterai "utile". Plus jamais je ne voterai pour quelqu'un qui n'a pas un programme qui me parle. 
Plus jamais je ne voterai.

Et puis. Et puis, comme on dit : "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis". Ou bien, "Il ne faut jamais dire jamais". Alors, je l'ai fait. Mais j'ai été aidée. Comment ? Par une procuration réalisée le 13 avril, pour le 23. Parce-que s'il n'y avait pas eu cette procuration, rien ne dit que je n'aurais pas encore changé d'avis, une fois dans l’isoloir ... Non, rien ne le dit.


Qu'ai je donc fait ? J'ai fini par voter. Et pas pour mon candidat préféré. Pas pour celui qui avait un programme vraiment proche de mes idées. Ni même pour quelqu'un d'à peine plus éloigné. Honte sur moi. Ou pas. La décision a été longue et difficile à prendre. Tellement que j'ai fini par c…

Arc en ciel - Insta'Corse #6

Image
Un arc en ciel, en soi, ce n'est pas si rare, il suffit que les conditions soient réunies.
Mais quand il est complet, quand on en voit toutes les couleurs, très nettement, même celles qu'on ne voit jamais. Quand en plus, il est accompagné d'un copain, un peu plus discret.
Cerise sur le gâteau ? Arriver à le photographier, le saisir.

La question à un million

Image
Il est 13h09, le 4 avril 2017, et je ne sais toujours pas si je voterai à ce premier tour des présidentielles, comme quelques millions de mes concitoyens.
J'aimerais avoir une certitude sur ce que je vais faire, y compris dans le sens de ne pas me déplacer, de les envoyer chier, mais je n'y arrive pas. C'est plus fort que moi. Ce n'est même pas la peur d'un second 2002 qui me fait hésiter, même pas. Là, pour le coup, le vote utile me passe à des milliers de kilomètres au dessus de la tête !
Non, ce qui me fait hésiter, c'est de savoir si je vais participer à faire basculer Fillon quatrième ou pas ... Parce que voilà, celui qui est en passe de pouvoir nous procurer cette jouissance n'est autre que Mélenchon. Et Mélenchon, autant son programme en matière d'environnement me plait, autant sa volonté affichée de donner un grand coup de balai dans nos institutions me convainc, autant son admiration pour Poutine et ses positions sur la Syrie me rebutent. Alors…